Brasil e Índia em breve membros permanentes do Conselho de Segurança?


Entrevista de Charles  Pennaforte ao Sputnik News (francês)

Cela fait déjà longtemps que le Brésil se prononce pour entrer dans la liste des membres permanents du Conseil de sécurité de l’Organisation des nations unies. L’Inde, pour sa part, a attendu la veille de 70e session de l’Assemblée générale de l’ONU pour faire cette annonce.
Charles Pennaforte, enseignant en relations internationales à l’Université Paulista et directeur du centre Cenegri à Rio de Janeiro, a évoqué le sujet des intentions brésiliennes et indiennes et la réaction possible des Etats-Unis dans un entretien pour Sputnik.

 Selon l’expert, la volonté du Brésil et de l’Inde de devenir des membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU constitue un désir légitime de deux grandes nations.

Le Conseil de sécurité actuel a été créé dans le contexte de la Guerre froide entre les pays occidentaux et le bloc socialiste, et comme cette période historique s’est achevée il y a plus de 20 ans, certains changements dans la structure du Conseil de sécurité semblent donc logiques, estime M.Pennaforte.

Le Brésil exprime cette volonté en raison de son rôle significatif dans la politique mondiale actuelle, et par sa non-participation aux graves conflits militaires du XXe siècle. La volonté de l’Inde, pays disposant du nucléaire, est également légitime, poursuit l’expert.

“Pourtant, d’un point de vue concret, c’est difficile, parce que cela changerait l’équilibre des forces au sein du Conseil de sécurité. Il faut toujours le rappeler, car les Etats-Unis particulièrement, seront toujours contre ça, contre tout changement, et ce par tous les moyens possibles”, a souligné M.Pennaforte.

Le Brésil et l’Inde par ailleurs membres des BRICS, pourraient alors renforcer considérablement la présence de cette organisation au Conseil de sécurité, avec la Russie et la Chine, ce qui ne correspond pas aux intérêts des Etats-Unis, estime l’expert.

“La renaissance de la Russie est l’évènement géopolitique principal de la deuxième décennie du XXIe siècle. Elle crée un pôle alternatif à l’hégémonie américaine à présent. Et les BRICS, c’est un outil encore plus puissant, parce qu’il affaiblira certainement l’influence des Etats-Unis”, a conclu M.Pennaforte.

Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20150926/1018419197.html#ixzz3msCAYO9X

Deixe um comentário

O seu endereço de e-mail não será publicado. Campos obrigatórios são marcados com *

Esse site utiliza o Akismet para reduzir spam. Aprenda como seus dados de comentários são processados.